La chirurgie correctrice, faut-il la faire ?

3 août 2018
faire une chirurgie correctrice
178
Des vues

La chirurgie corrective  est totalement justifiée si les défauts physiques avérés provoquent de la souffrance.

S’il s’agit de corriger un handicap inné ou acquis, l’opération va de soi. La vie de certaine personne est gâchée par un physique trop particulier, un manque d’harmonie du visage.

Elles souffrent d’une forme de rejet car leur aspect n’est pas “conventionnel”.

Pression extérieure

Notre époque accentue terriblement la pression à la beauté : il faut séduire coûte que coûte. Le monde extérieur leur renvoie une image dévalorisée d’eux-mêmes, parfois de manière brutale.

La chirurgie, si elle est pratiquée dans des conditions de sécurité par un expert permet de se créer un physique ne suscitant plus de réactions de la part de l’entourage.

La peur de vieillir  ?

Sans être indispensable, la chirurgie plastique permet de redonner un coup de jeune à des hommes et des femmes supportant mal les atteintes des années. Ce n’est pas parce que l’on a cinquante ans qu’on a envie de ressembler à la mère Denis, avec tout le respect que nous devons aux blanchisseuses…

Lifting et collagène sont les alliés de choc de la lutte anti-rides. Objectivement, l’entourage n’entre pas en ligne de compte dans la décision d’opération. La personne souhaite uniquement embellir une image de son corps ou de son visage qui ne lui convient plus.

Attention à ne pas basculer pour autant dans une “toute puissance” en refusant de tenir compte des conditions partagées par tous : un physique déterminé et l’usure du temps.

Rester réaliste

Des modifications et améliorations peuvent être apportées, sans pour autant perdre de vue la réalité. Les opérations ne doivent pas susciter l’impression de recréer soi-même son corps et de n’écouter que ses propres lois.

Gare aux arnaques ! Seule la liste de chirurgiens délivrée par le conseil de l’ordre rassemble les praticiens réellement formés à la chirurgie esthétique. Les autres ne sont pas officiellement reconnus et une petite partie d’entre eux sont carrément des charlatans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!