comment sauver la planète en 2021

20 mai 2021
comment sauver la planéte
148
Des vues

5 astuces  pour sauver la planète au quotidien.

 

 

Si vous cherchez le meilleur moyen de lutter contre le changement climatique et de sauver la planète, voici une bonne nouvelle : les habitudes que vous avez déjà intégrées dans votre vie font la différence car beaucoup font partie d’un mode de vie durable et à faible impact.

 

S’engager dans un mode de vie durable est plus facile ce que beaucoup gens  pensent, et les meilleures méthodes pour réduire votre impact sur l’environnement peuvent souvent enrichir votre santé, votre bien-être et même votre portefeuille. La sensation de chaleur et de confort que vous ressentirez en contribuant à un meilleur avenir pour la planète n’est que la cerise sur le gâteau.

 

Certaines de ces  règles sont si simples à intégrer dans votre vie quotidienne qu’il est étonnant que tout le monde ne les pratique pas déjà. Voici les choix de mode de vie durable les plus faciles à adopter si vous cherchez à maximiser votre impact et à minimiser vos efforts.

1. Étudier votre impact

Mesurer votre empreinte est un bon point de départ. Un calculateur d’empreinte carbone peut quantifier l’impact de votre mode de vie en tonnes métriques de carbone. Ces calculateurs combinent la production moyenne connue de CO2 de différentes activités dans différentes régions pour estimer votre contribution totale aux niveaux de pollution atmosphérique. Ne vous découragez pas si votre empreinte carbone est élevée au départ ; chaque mesure prise pour réduire votre impact diminuera ce chiffre et vous aidera à suivre vos progrès.

2. Un régime alimentaire sain qui réduit les gaz à effet de serre

Si vous mangez sainement, votre régime alimentaire contribue déjà à rendre la planète plus verte. La production alimentaire représente 19 à 29 % de l’empreinte carbone de l’humanité. Et les aliments biologiques ne sont pas seulement liés à un risque moindre de pesticides pour l’homme, ils consomment également 30 à 50 % d’énergie en moins pour être produits.

 

Le bœuf d’élevage conventionnel est l’un des principaux responsables des émissions de gaz à effet de serre

– une étude des Nations unies a révélé que le bétail pourrait représenter à lui seul jusqu’à 14,5 % des émissions anthropiques mondiales.. Des recherches suggèrent que même le bœuf peut être élevé de manière écologique et ainsi réduire l’empreinte carbone globale lorsqu’il est nourri d’un régime véritablement naturel à base d’herbe, élevé dans de petites exploitations biologiques avec des pâturages bien gérés. Ce type de viande est également plus riche en acides gras bénéfiques et ne contient pas d’antibiotiques, d’hormones de croissance artificielles ni de pesticides comme c’est le cas pour les viandes conventionnelles.

 

 

3. laisser la  voiture au garage

Que les cyclistes et les amateurs de transports en commun se réjouissent ! La conduite automobile est une source majeure d’émissions

– elle représente un cinquième de l’empreinte totale  dans le monde  Si vous faites la navette à vélo ou si vous utilisez les transports en commun, votre frugalité en matière de carburant vous aide déjà à sauver la planète.

Le fait d’éviter de passer du temps derrière le volant constitue une raison supplémentaire de réduire votre conduite autant que possible. Une étude a révélé que les personnes qui se rendent au travail à vélo ou à pied sont, en moyenne, plus satisfaites de leur trajet que les automobilistes solitaires. L’intégration d’une promenade à vélo ou à pied dans votre trajet quotidien est tout à fait positive, car vous réduirez votre empreinte carbone et transformerez une partie normalement ennuyeuse de votre journée en un effort actif et moins stressant.

4. Mettre fin à la dépendance énergétique de votre maison

La consommation d’énergie dans les foyers et les entreprises est un facteur important du changement climatique. L’environnement commercial et résidentiel représente environ 11 % des émissions totales dans le monde. Si vous essayez déjà de réduire vos factures d’électricité, vous réduisez activement une source importante de CO2.

Il existe de nombreuses façons de réduire l’empreinte énergétique de votre maison. Des gestes simples comme éteindre les lumières et les appareils lorsque vous ne les utilisez pas constituent une première étape évidente et sont déjà des pratiques courantes pour de nombreuses personnes. Si vous avez récemment modernisé de gros appareils comme votre réfrigérateur, votre sèche-linge ou votre machine à laver, vous contribuez peut-être passivement à une réduction encore plus importante : le remplacement d’un appareil obsolète permet généralement de réduire sa consommation d’énergie.

5. bien remplir votre lave-vaisselle

Si vous avez l’habitude de remplir votre lave-vaisselle à ras bord avant de le faire fonctionner, vous minimisez la consommation d’énergie de votre appareil. Votre lave-vaisselle se moque de savoir s’il est plein ou vide. Son empreinte reste la même, quel que soit le nombre de plats qu’il contient, il n’y a donc aucune raison de ne pas le remplir à ras bord avant chaque cycle.

Les commentaires sont fermés.

Psy-magazine-breton