Prévenir les conséquences de changement de vie

 se préparer au changement et aux situations stressantes

Nous sommes tous confrontés au bouleversement de notre vie. Parfois,cela  nous plaît, nous l’attendons avec impatience et nous apprécions les préparatifs qui contribuent à sa réalisation. D’autres fois, le basculement peut être très pénible,sans avertissement, nous n’y sommes généralement pas préparés. Nous pouvons nous sentir assez désorientés lorsque le changement est inattendu et qu’il peut produire des réactions physiques sur lesquelles nous avons l’impression d’avoir peu de contrôle.

Faire face à un imprévu avec un mental bien préparé aide à réorienter la vie même lorsqu’elle semble hors de notre contrôle.

Si nous acceptons que le changement est inévitable, nous voyons le sens qu’il y a à y penser et à s’y préparer bien avant qu’il ne survienne réellement. Cela nous aide aussi à réfléchir à la façon dont nous allons réagir face au stress et au changement.

Prendre le temps de planifier et de se préparer au changement n’est pas une fatalité, mais une réalité à laquelle nous devons faire face Les personnes qui travaillent dans des métiers qui impliquent de faire face à des urgences soudaines et imprévues sont toujours prêtes. Ils apprennent à anticiper tous les scénarios possibles en apprenant à y faire face avant qu’ils ne se produisent. Ils apprennent à prévenir la situation ou à minimiser ses effets néfastes, et ils apprennent à prendre certaines mesures lorsque de tels événements se produisent.

Nous acquérons des connaissances précieuses sur la façon de nous préparer au changement en apprenant à appliquer leurs approches aux changements potentiels et aux situations stressantes. Nous nous préparons au changement, ou au stress potentiel, de trois façons :

1-plus le risque d’un événement est élevé, plus nous devons anticiper ces conséquences.

Les personnes vivant dans des régions où le risque d’une catastrophe naturelle est élevé se préparent inévitablement, en préparant leur environnement chaque année et en étant psychologiquement prêtes à y faire face.

Contrairement à ce que les gens peuvent penser, il est possible d’être psychologiquement préparé au changement. Bien qu’il soit impossible de savoir ce que sera la vie d’un parent par exemple, nous pouvons nous préparer en lisant et en identifiant les sujets de préoccupation auxquels nous pourrions être personnellement confrontés dans notre nouveau rôle parental.

2-nous pouvons apprendre à gérer nos réponses et nos pensées en période de changements mineurs et de défis.

Ce faisant, nous nous offrons une formation inestimable. Apprendre à faire face aux nombreux défis et changements mineurs auxquels nous sommes confrontés quotidiennement nous aidera à développer les compétences nécessaires pour faire face aux défis majeurs inattendus.